Rome(s) après Rome. Héritages croisés de la romanité : Byzance, Occident latin, Terres d’Islam (Ve-XVe s.)

, par Sophie TISSANDIER

Ce séminaire part du double constat que l’étude des héritages du monde romain antique, pourtant partagés à des degrés divers par les mondes byzantin, islamique et l’Occident latin, reste dominée par ce dernier, et que les travaux portant sur chaque aire demeurent souvent cloisonnés. En tirant profit des renouvellements considérables de la recherche historique et archéologique tels qu’illustrés par Andrea Giardina pour l’histoire des idées ou Christopher Wickham pour les formes institutionnelles et les réseaux d’échange, il propose d’appliquer une approche comparative et connectée aux postérités de la romanité dans l’ensemble des sociétés héritières de Rome. En éclairant les rapports différenciés de ces sociétés aux héritages politico-idéologiques, religieux, sociaux et matériels de Rome dans la longue durée du Ve au XVe siècle, ce séminaire vise à mettre en lumière la diversité des parties prenantes de la romanité et interroger la construction et les rapports entre centres et périphéries des romanités postclassiques. Ce séminaire serait structuré par une alternance de séances d’introduction réalisées par les élèves et de dialogues avec des historien.ne.s spécialistes au sein de séquences thématiques rythmant l’année, afin de fournir aux étudiant.e.s une synthèse des connaissances et des évolutions historiographiques tout en offrant l’opportunité de découvrir les chantiers de recherche les plus récents.

Contact : Léa Jourdan (lea.jourdan@ens.psl.eu), Lorenzo Paveggio, Rémi Lafontaine (remi.lafontaine@ens.psl.eu), Guillaume Bidaut (guillaume.bidaut@ens.psl.eu)

 

Salle Histoire

Mardi 18h-20h 

Séances : 11 octobre, 15 novembre, 10 & 31 janvier, 21 février, 14 mars, 18 avril, 16 mai