Séminaire d’histoire de la psychanalyse La place des femmes dans l’histoire du mouvement psychanalytique

, par Theis Valérie

Elisabeth Roudinesco

S2, 5 ECTS

 

Pour ce séminaire, je vais étudier l’évolution du rôle des femmes dans l’histoire de la psychanalyse. Les premières psychanalystes étaient d’anciennes patientes, des épouses de psychanalystes ou des femmes aux prises avec une souffrance et une révolte contre leur condition au sein de la société de la fin du XIXème siècle et du début du XXème. La société viennoise dans laquelle est née la psychanalyse était profondément misogyne. Dans la mesure où les femmes étaient considérées avant tout comme des mères, elles ont d’abord été cantonnées à la clinique des enfants. Plus tard, le mouvement d’émancipation des femmes et le mouvement psychanalytique se sont croisés sans jamais se rencontrer vraiment. J’aborderai également les diverses théories de la sexualité féminine dans l’histoire du freudisme et du post-freudisme.

 À partir des années 1950-1960, alors que les études supérieures se féminisent, les cursus de psychologie sont en majorité suivis par des femmes. Après 1968, celles-ci ont pris une place considérable à l’Université et dans les sociétés psychanalytiques. Aujourd’hui, dans la plupart des pays, les femmes sont largement majoritaires dans le mouvement psychanalytique, ce qui n’est pas sans conséquence pour les hommes, psychologues eux aussi, qui accèdent à cette profession.

 

Salle à préciser

Mardi 18h-20h 

Séances : 3, 10 et 24 janvier, 21 février, 7 et 21 mars, 5 et 25 avril, 23 mai